News

La friction hydro-alcoolique serait inefficace en prévention de la grippe ? Encore une fausse information.

octobre 2019

Une information erronée circule actuellement au sujet de l’efficacité  de la friction hydro-alcoolique sur les virus grippaux. Issue d’une publication japonaise toute récente [Hirose R, mSphere 2019 ;4:e00474-19. https://doi.org/10.1128/mSphere.00474-19.], il y est recommandé de privilégier le lavage des mains plutôt que la friction hydro-alcoolique.

Les auteurs ont mené une étude expérimentale ciblant les propriétés physico-chimiques des sécrétions respiratoires et la perméabilité de ces sécrétions à l’alcool d’une solution Hydro Alcoolique (SHA). Puis, pour  évaluer l’efficacité de la SHA sur des virus grippaux  des tests sur des mains préalablement contaminées avec des sécrétions respiratoires ont étés réalisés. Un des principaux résultats est que l’efficacité des SHA est atténuée par la présence de sécrétions respiratoires. Ce n’est pas une nouveauté … Il a toujours été dit qu’il fallait appliquer la SHA sur des mains visiblement non souillées (Précautions Standard).

Extrapoler ces résultats finalement tout à fait attendus à une recommandation d’explorer des méthodes plus efficaces d’hygiène des mains est totalement excessif. De nombreuses études ont montré l’intérêt de promouvoir une politique d’hygiène des mains, reposant majoritairement sur la friction hydro-alcoolique, pour maîtriser la transmission de la grippe aux côtés de la vaccination anti-grippale, de mesures barrières simples comme le port d’un masque lorsque l’on est grippé ou encore l’abstention d’exposer des personnes fragiles (les personnes âgées par exemple).

La médiatisation de cette étude reprend des messages erronés : « Le gel hydro-alcoolique peu efficace pour vous protéger contre la grippe ! » ou « Grippe : non, votre gel hydro-alcoolique ne vous protège pas ! » Des grands média généralistes parlent de « fausse impression de sécurité ».

Il est de notre responsabilité collective que de corriger ces messages ; pour maîtriser la transmission de la grippe, l’hygiène des mains fait partie du bouquet des mesures de contrôle. La méthode la plus facile à mettre en œuvre partout reste la friction hydro-alcoolique, sans oublier que des mains souillées doivent être lavées. Merci à Didier Pittet pour sa réponse immédiate sur twitter : « Non, cette étude n’a aucune portée clinique ! ».

Une autre leçon de ce nouvel avatar d’infox est qu’il faut bien lire les publications scientifiques avec un regard critique avant d’en accepter les conclusions.

Pour contourner toutes ces infox, consultez les recommandations sur le site de la SF2H : https://sf2h.net/

Bruno Grandbastien, Président de la SF2H

 

Travaux & publications
les plus consultés
Devenir adhérent
Suivez-nous sur...
Toute l'actualité SF2H

Recevez gratuitement les dernières actualités SF2H en vous inscrivant à notre newsletter.